Rencontre à la Librairie – Tartinerie

Dimanche 14 avril à 15h à la Librairie – Tartinerie de Sarrant.
Rencontre avec Gabrielle Duplantier et l’éditeur David Fourré des éditions lamaindonne.

Entrée libre.


Terres basses
En 2014, Gabrielle Duplantier publiait Volta aux éditions lamaindonne. Le livre, salué par le public et la critique, est aujourd’hui épuisé. Quatre ans plus tard, Terres basses, sa nouvelle publication, vient confirmer le talent de la jeune photographe. Une balade dans un univers dense et riche, où l’on retrouve son goût pour les paysages, les portraits de femmes et d’enfants… Un travail photographique puissant et délicat en même temps, qui ne cède jamais à l’artifice, où elle témoigne de la vie, de ses accidents et de ses joies, de ses incertitudes et de ses espérances. L’amour qu’elle porte à ses sujets est toujours là, permettant au lecteur de rentrer dans l’intimité de son entourage, avec pudeur et infiniment de douceur. Un regard amoureux qui transforme le noir en lumière. Le livre est disponible en librairie depuis le mois de mars 2018.

Volta
Volta signifie en portugais tout à la fois autourretourbalade, mais aussi changement. Les photographies de Gabrielle Duplantier sont à l’image de ce mot : erratiques, traversées de figures fascinantes, discrètement ancrées entre réel et fiction. Ses déambulations la ramènent toujours au pays natal et aux personnes chères, et ses photographies, à la fois crépusculaires et lumineuses, sont autant d’énigmes qui relient les êtres aux lieux. Gabrielle Duplantier semble pratiquer la photographie en cavalière, en danseuse, en escrimeuse, autrement dit allurée, le vent dans les cheveux, le regard droit, le mouvement vif, délié ; elles rallient ses images qui tissent ensemble la fougue et la grâce ; elles rappellent que photographier est ici un art du geste. Extrait de la préface de Maylis de Kerangal.

lamaindonne.fr


La Librairie – Tartinerie
“Singulière, la librairie ne l’est pas seulement parce qu’on peut y déguster des tartines au milieu des livres. C’est aussi un lieu d’échanges. Mieux, un lieu d’éducation par les échanges précisément, entre des gens de tous horizons géographiques, culturels, sociaux… Et où l’on ne perd pas espoir d’éveiller les consciences au moyen du livre ! Dans la librairie, nous vous proposons plus de 20 000 références dans de très nombreux domaines : littérature française et étrangère, essais, histoire, jeunesse, régionalisme, voyage, arts, pratique et une spécialisation dans les livres professionnels relatifs au développement local.”

lires.org


Dans le cadre de l’exposition d’Arno Brignon et Gabrielle Duplantier.
Du 23 février au 5 mai 2019.
En savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *