Regards croisés avec le Couserans

Le centre d’art engage un nouveau partenariat d’expérimentation dans les territoires qui débute cette année avec l’Agence de développement de l’économie culturelle du Couserans (ADECC) de la Communauté de communes Couserans-Pyrénées et Le Bus – espace culturel mobile.

” En 2020 la Communauté de Communes Couserans-Pyrénées et Le Bus – espace culturel mobile souhaitent élargir l’horizon du paysage culturel couserannais et initient un partenariat avec le Centre d’art et de photographie de Lectoure, dans le Gers. L’esprit d’aventure artistique et culturelle est au cœur de ce projet qui permet d’enrichir la programmation arts visuels en Couserans et de la faire rayonner à l’échelle régionale. Elle donne aussi l’occasion à deux territoires ruraux de partager leurs problématiques, de mettre en commun ressources et compétences, d’expérimenter aussi leur manière assez proche de travailler avec un territoire dans sa dimension à la fois géographique, sociale et humaine.

Dans le cadre de cet échange, le Centre d’art et de photographie de Lectoure a carte blanche pour la programmation d’un.e artiste qui est accueilli.e alternativement dans le Gers et dans le Couserans. L’artiste bénéficie du soutien complémentaire des deux territoires. Il/elle est ainsi accompagné.e sur un plus long terme par une diversité de regards, ses projets circulent et créent du lien.

Cette année, sur une proposition du Centre d’art et de photographie, l’artiste Nia Diedla est conviée à l’automne 2020 pour un temps de résidence dans le Couserans et proposera l’année suivante une exposition au Château de Seix. Au-delà de cet accueil, le Couserans partagera ses compétences à travers la structure de médiation Le Bus – espace culturel mobile, invité à Lectoure pour assurer un dispositif de médiation et d’éducation à l’image dans plusieurs établissements scolaires.

La thématique 2020 : « Habiter : résider, circuler », fait un clin d’œil à cette nouvelle étape du développement de la programmation du Zoom Photo en Couserans, entre ancrage et rayonnement.

Du 4 juillet au 30 août, le Centre d’art et de photographie de Lectoure propose au Château de Seix Saisons noires, une exposition du photographe aveyronnais Julien Coquentin, invité de L’été photographique de Lectoure en 2019.

« Mes saisons noires sont celles de l’enfance, saisons plongées dans l’obscurité, que le temps chaque jour recouvre davantage. Le territoire photographié est une campagne française où j’ai grandi, et dont les paysages […] dissimulent ma mémoire, toutes les odeurs et les goûts qui progressivement m’ont constitué, les sensations, la vie éprouvée, saison après saison. »

Julien Coquentin, Saisons noires © Julien Coquentin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *