Ateliers sous les arbres, visite sensorielle et rencontres au jardin

Mercredi 24 juillet de 14h à 17h.
Jardin des Marronniers (Lectoure).

→ Que voit-on sous un arbre, quand on lève la tête au ciel ? L’abondance, l’exubérance, et la luxuriance des feuillages ainsi que les rares rayons de lumière qui tentent de frayer leur chemin dans cette frondaison. Yvonne Calsou, plasticienne, proposera aux participants de créer collectivement une frise restituant cette impression de succession de plans égarant le regard. Lors d’un autre atelier, installé à l’ombre d’un marronnier, chaque participant tentera de capter la course du soleil en relevant le déplacement des tâches de lumières projetées au sol.


Mercredi 24 juillet à 17h30.
Verger des écoliers (Lectoure).

Yvonne Calsou proposera une visite du verger des écoliers les yeux bandés… Déambulation d’arbre en arbre ponctuée de lectures, expérimentation de nouvelles perceptions et partage d’expériences une fois la vue retrouvée. La visite au-delà du regard se terminera par la plantation de l’arbre.


Dimanche 28 juillet à partir de 15h.
Jardin du centre d’art (Lectoure).

→ Librairie, lectures à voix haute, buvette…
Et à 17h, rencontre et lecture avec l’auteure Agnès Desarthe.


Ces trois rendez-vous sont programmés en partenariat avec l’association Lectoure à voix haute, dans le cadre de leur festival qui se tient du 24 au 28 juillet. Ils sont gratuits et ouvert à tous dans la limite des places disponibles.

Yvonne Calsou est plasticienne, elle travaille par séries. Au-delà des différences de facture, ses séries traitent toutes de la vie et du rapport au temps. Néo urbaine, c’est le plus souvent en puisant dans ses racines terriennes qu’elle aborde ses sujets. “J’aurais du être scientifique mais me voilà artiste plasticienne. Plus que le choix d’un nouveau métier, j’ai opté pour une certaine posture face au monde, une façon de cheminer dans la vie. Je propose des dispositifs qui incitent à la curiosité, au pas de côté, à la contemplation et donnent à vivre une proposition sensible du monde et de la temporalité.”

Agnès Desarthe est écrivaine. Outre de nombreux ouvrages pour la jeunesse, elle a publié notamment : Un secret sans importance (Livre Inter 96), Dans la nuit brune (Renaudot des lycéens 2010) et Une partie de chasse. Elle est également l’auteure, avec Geneviève Brisac, d’un essai consacré à Virginia Woolf, V.W Le mélange des genres, d’un essai autobiographique, Comment j’ai appris à lire et d’une biographie consacrée à René Urtreger, Le Roi René. Son roman Ce cœur changeant a remporté le prix littéraire du Monde. Son dernier roman La chance de leur vie est paru en 2018. Elle est également traductrice de l’anglais.

lectoure-voixhaute.fr
yvonne-calsou.com


L’Été photographique de Lectoure.
Du 20 juillet au 22 septembre 2019.
En savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *